Créer un site internet

historique de la bière

Savoir quand la bière a été inventée n’est pas tâche facile. Certains auteurs parlent de 12000 ans(1). Il s’agirait d’une boisson inventée à partir de céréales éventées. Il semble que du pain était fait avec  de l’orge. Le pain durcissant, il était trempé dans l’eau. Le liquide changeait de goût et devenait agréable à boire. D’autres auteurs beaucoup plus nombreux dès 4000 ans avant JC décrivent sur des tablettes d’argiles l’existence d’une boisson correspondant à la bière et nommée SIKARU :  l'une des 20 variétés de bière consommée à Sumer sous forme de pain liquide.

photohistoire

Ces tablettes d’argile ont été trouvées entre l’Euphrate et le Tigre, plus exactement dans la région de  Sumer qui est une région, de la Mésopotamie antique  (2). Dans cette région aujourd'hui en grande partie désertique qui va de l'Égypte à la Mésopotamie (l'Irak actuel), sont nées les villes, l'agriculture et l'écriture, la poterie et la roue.

Les femmes jouaient un grand rôle dans la fabrication du pain et de la bière

Chez les Egyptiens, la bière portait le nom de Zythos  ou Zythum ;  Selon la légende, le brassage fut enseigné par le dieu Osiris, symbole de l'agriculture, et bénéficiait de la protection d'Isis, la déesse de l'orge. La zythum était alors consommée en toute circonstance : aux champs, à bord des bateaux, lors des réceptions, dans les cabarets des villes, ces « maisons de la bière »… Ramsès II, « le pharaon brasseur », contribue activement à l'implantation durable de la bière et des toutes premières brasseries. En effet, les pharaons eux-mêmes maîtrisaient parfaitement l'art de la brasserie.

En Europe, en France la bière chez les Gaulois et les Germains sans pour autant qu’il y ait de lien avec l’ancienne Egypte. La bière est alors appelée cervoise, Elle est produite à partir d’une infusion de graines céréalières, la plupart du temps d’orge mais aussi à partir de mélanges de blé, de seigle. C’est les gaulois qui inventent le maltage à partir de blé germé et chauffé.

Le Moyen Age est marqué par une nouvelle impulsion dans le monde de la bière, la création de brasseries au sein des monastères.

 Ce sont les moines qui font l’adjonction du houblon dans la bière. Les boissons fermentées étaient beaucoup plus saines que l’eau, souvent contaminée. De nombreux moines produisaient donc du vin, pour leur consommation ainsi que pour les pèlerins.

 Mais dans les régions du Nord, où la vigne ne poussait pas, les moines ont eu l’idée de remplacer le vin par de la cervoise. Moins chère, et pouvant être élaborée en toute saison. Adoptée dans tout le pays, y compris dans les régions viticoles.

 

Ajouter un commentaire

 
×